L’effet Dahomey


 

                                                          Samedi 5 OCTOBRE 2019 – 20 h 30
                                            Théâtre municipal, place François Mitterrand
                                                                                                                                                        57290 SERÉMANGE-ERZANGE

Jeudi 21 NOVEMBRE 2019 – 20 h 30
salle Louis Pergaud, 1 place de la Liberté
54520 LAXOU

Comédie de Roland Marcuola
Avec Patrick Roeser et Roland Marcuola

Peppino vient de se séparer de sa femme. Avec elle, il était trop heureux et le temps passait trop vite. Il décide donc de s’isoler et de s’ennuyer, seul moyen à ses yeux de ralentir le temps et donc de prolonger la vie. Fort de ce constat : quand on s’ennuie le temps passe moins vite, il convainc son ami Lulu de venir s’ennuyer avec lui dans son nouvel appartement. Mais voilà, difficile de s’ennuyer quand on a un ami de la trempe de Lulu qui, entre autres occupations passionnantes, collectionne les timbres du Dahomey.

Avec cette fable humoristique, la Compagnie Les Uns, les Unes tente le pari de traiter le sujet de l’ennui et à travers lui de la grande affaire du temps qui passe sans que le spectateur s’ennuie une seconde. À chacun dès lors de vérifier sur sa montre si le pari est gagné. Les deux comédiens, eux, se sont beaucoup amusés.

Vu dans la presse

Rue Molière

Samedi 16 Novembre 2019 – 21 h
Au 112
Route de Verdun
57180 TERVILLE

On prétend que Molière n’a pas écrit toutes ses pièces. Que Corneille l’aurait un peu aidé ici et là. La Compagnie Les Uns, les Unes est en mesure aujourd’hui de révéler l’exacte vérité. Molière alias Jean-Baptiste Poquelin a effectivement été aidé. Non par Corneille mais par une certaine Scapinetta qu’il a rencontrée dans sa jeunesse. C’est elle qui, suite à un défi qu’elle lui a lancé, lui inspirera certains personnages des pièces qu’il écrira plus tard, et en particulier ses personnages féminins, forts en gueule, véritables précurseurs (précurseuses ?) de ce qui deviendra peut-être quelques siècles plus tard le féminisme…

Avec cette petite anthologie de quelques scènes phares de l’œuvre du « Patron », où le spectateur s’amusera à identifier de quelles pièces elles sont tirées, Roland Marcuola s’est amusé, en essayant de restituer la langue de l’illustre Théâtre, à inventer une histoire aussi vraie… qu’une pièce de Molière…

Type : Théâtre tout public dès 12 ans
Durée : 1 heure

En savoir plus

Correspondance chat souris

                                            Dimanche 17 Novembre 2019 – 17 h
                      Café culture LE GUEULARD, 14 Rue Clemenceau
                                                                                                57240 NILVANGE

 

Il lui écrit qu’il ne l’a jamais croisée.
Elle lui répond qu’elle ne le connaît ni d’Eve ni d’Adam.
Nous ne sommes pas derrière un écran d’ordinateur, sur les réseaux sociaux où n’importe qui communique avec n’importe qui. C’est beaucoup plus absurde que ça : elle et lui utilisent du vrai papier, des vrais stylos, envoient leurs vraies lettres avec de vrais mots par la vraie Poste.
Ils échangent et c’est vraiment drôle.
Car, comme aurait dit Brassens, c’est une histoire de faussaires dans laquelle chaque vraie lettre peut devenir un vrai mensonge. Comme dans la vraie vie. Comme dans les vraies histoires d’amour ou les vraies pièces de théâtre.
Qui ment à l’autre ? Qui manipule l’autre ? Et si au final un vrai mensonge cachait une véritable sincérité !

Lecture spectacle de Roland Marcuola (lui) avec Sandrine Bour (elle).

Les uns, les unes, les autres.

                                            Mise en scène de Ghislain Liebaert

                                                Présentation en décembre 2019
                                                                                ou janvier 2020

Voir la poutre dans la paille du voisin… ?
Pouf, pouf !
Voir la paille dans la poutre…
Pouf !
Voir la poutre dans l’œil de la voisine. ..
Censuré !
Voir la paille dans l’œil du voisin et ne pas voir la poutre qu’on a dans le sien.

Dans la série « Un certain regard » la compagnie propose une mise en perspective du comportement humain dans notre société.
Tout rapprochement avec l’actualité récente n’est ni fortuite ni for twitt pour nous dénoncer sur je ne sais quel réseau car même celui du plus fort n’est pas toujours le meilleur.

Pour ce faire la troupe utilise des textes de Jean-Claude Grumberg extraits de « Les courtes » ainsi que des écrits de Raymond Devos sortis de «  Matière à rire  ».

A propos de Jean-Claude Grumberg, Claude Roy a dit de lui qu’il était l’auteur tragique le plus drôle de sa génération, …, l’auteur d’un théâtre peuplé de « petites gens » d’une vérité à la fois cocasse, affectueuse et féroce. Il ajoutait encore : « Il n’est pas populiste, il est populaire, il n’est pas naturaliste, il est naturel, il n’est pas réaliste, il sonne réel… »

A leur tour, les Lulula (c’est le nom que s’est donné le groupe de comédiens de la Compagnie Les Uns Les Unes pour partir sur ce projet) s’emparent de trois « Courtes » de Jean-Claude Grumberg : Les vacances, Le pied de lampe et Les Gnoufs assaisonnés, relevés, entourés de quelques savoureuses pensées de Raymond Devos pour regarder les Uns, Les unes et les autres.
Mais se sont-ils bien regardés ?
Et vous, vous êtes vus ?
Eteint ! (La chute est de Pierre Desproges.)

Avec Les Unes : Alexia, Céline, Joana, Martine, Roselyne
Avec les uns : Alain, Igino, Dom, Ghislain
Avec les Autres : Venez nombreux.

Durée : 1 heure 20

Un p’tit coin d’paradis ?

Samedi 18 Janvier 2020 – 20 h 30
Centre social Saint-Exupéry – 5, rue Ronsard
57450 FAREBERSVILLER

Samedi 1er Février 2020 – Heure à définir
Médiathèque de la Carpière – 15bis Rue du Général Leclerc
55130 GONDRECOURT-LE-CHATEAU

Vendredi 13 Mars 2020 – 20 h
Salle des Fêtes, rue Jean Jaurès
57185 VITRY-SUR-ORNE

Vendredi 4 Décembre 2020 – 20 h 30
Salle des Fêtes Claude Hartmann, 26 Rue Philippe Martin
54250 CHAMPIGNEULLES

Résumé de la pièce :

29 octobre 1981, Brassens casse sa pipe. Il arrive au paradis des poètes et de la chanson. Saint Pierre qui lui a préparé son dossier d’enregistrement l’attend. Problème, Georges ne l’entend pas de cette oreille et, en bon mécréant, refuse d’entrer. Le saint portier (Pierrot pour les intimes) essaie de le convaincre. Arguments contre arguments, à travers l’examen de la vie et des écrits du chanteur, les deux personnages s’affrontent en un duel verbal aussi instructif que drôle.

Entrera ? Entrera pas ?

Basée en grande partie sur des extraits d’interviews et de chansons, la pièce a pour ambition de faire découvrir l’univers de Brassens à ceux qui ne le connaîtraient pas (collégiens, lycéens…). Elle ambition-ne également de faire redécouvrir à ceux qui connaissaient l’œuvre, cet homme ordinaire, témoin de son temps qui se cachait derrière ses « petites » chansons extraordinaires…

En savoir plus

Les chaussettes Opus 124

                                        Dimanche 26 Janvier 2020 – 18 h
                      Théâtre municipal, place François Mitterrand
                                            57290 SERÉMANGE-ERZANGE

 

Presque une comédie en mode mineur pas très harmonique.
Avec Frédéric Dussin & Jean-Robert Wahl « Wally »
Mise en scène de Pascal Philippon
Résumé de la pièce :

Tout les oppose. L’un, réfléchi et discret et l’autre, instinctif et extraverti. Les deux acteurs à la gloire passée se retrouvent pourtant à répéter ensemble. Mais leur collaboration tourne vite à l’affrontement. Une histoire de chaussettes trouées ne va rien arranger…

… Bonté et dureté de deux êtres perdus, nécessaires l’un à l’autre pour pouvoir exister encore un peu, au moins sur une scène. Entre ces deux êtres aux antipodes vont fuser les vérités qui font mal.

Dans la rencontre de leurs solitudes, entre deux piques et trois accords, ils vont se quitter, se retrouver, tenter de s’apprivoiser… Chaque scène est une répétition d’une non répétition, pour deux hommes, violon et violoncelle. Parviendront-ils à s’accorder ?

En savoir plus

Le Horla

Mardi 11 FÉVRIER 2020 – 9 h 30 & 14 h
(Séances pour les scolaires)
pour plusieurs collèges du pays haut, grande salle de l’hôtel de ville,
54190 VILLERUPT

« Alors, j’étais somnambule, je vivais, sans le savoir, de cette double vie mystérieuse qui fait douter s’il y a deux êtres en nous, ou si un être étranger, inconnaissable et invisible, anime, par moments, quand notre âme est engourdie, notre corps captif qui obéit à cet autre, comme à nous-mêmes, plus qu’à nous-mêmes. »

Pour cette nouvelle saison, la Compagnie Les Uns Les Unes se lance un nouveau défi : faire (re)découvrir et adapter sur les planches une des plus célèbres nouvelles fantastiques de l’écrivain normand Guy de Maupassant.
Dans son journal intime, le narrateur rapporte ses angoisses et divers troubles. Il sent progressivement, autour de lui, la présence d’un être invisible qu’il nomme le Horla. Il sombre peu à peu dans une forme de folie en cherchant à se délivrer de cet être surnaturel. Le Horla, un être surhumain, le terrasse chaque nuit et boit sa vie. Cette folie le conduira à de nombreuses actions, toutes plus insensées les unes que les autres.
Mais ici, point de surnaturel, pas d’effets spéciaux spectaculaires ni de spectres effrayants. Le narrateur – devenu narratrice – laisse le spectateur pénétrer dans sa tête où se mêlent les souvenirs qui l’ont conduit aux confins de la folie, où se confrontent le monde réel et le monde imaginaire né de ses névroses. Ici, Le Horla devient l’étude réaliste d’un cas clinique qui nous invite à nous interroger sur notre identité propre, et nous renvoie à notre questionnement le plus intime : Qui sommes-nous vraiment ? Qui abritons-nous dans notre for intérieur ?

Dossier d’information à télécharger

En savoir plus

Monsieur Palou et le jus de mots

Spectacle jeune public et familial, dès 7 ans
« Monsieur Palou donne à goûter, entre gravité et légèreté, le sucré et le poivré de ces jus de mots. »

lundi 6 mai 2019 à 14 h
Collège Le Castel, rue des Casernes
57740 LONGEVILLE-LÈS-ST-AVOLD

Séance pour les scolaires

Monsieur Palou est un drôle de bonhomme.
Croqueur de mots ronds comme la pomme, sortis du cœur de grands mômes : Prévert et autres « imagineurs » du cœur : Friot, Vian… .
Mots d’amitié, d’amour, de droit à la différence, surtout pas à l’indifférence, de révolte et de liberté toujours.

Mise en scène : Roland Marcuola & Pascal Philippon.
Avec le soutien de Christophe Joncquel (Cie Théâtr’Hall).

Possibilités de représentations scolaires. Contactez-nous !

Dossier d’information à télécharger

 
En savoir plus

« Monsieur Palou s’en va-t-en guerre… contre la guerre ! »

Lecture théâtralisée
Vendredi 22 MARS 2019 – 18 h
Médiathèque, 51, avenue de Lorraine
57190 FLORANGE

A partir de 13 ans

Entrée Libre. Places limitées. Réservation conseillée au 03 82 59 44 90

Un itinéraire oral, entre saisissement et lucidité…
de gravité, d’émotion, et même d’humour…

qui aborde la thématique de la guerre
en y intégrant des éléments concernant celle de 1914/1918
et en dépassant largement ce cadre.

Poèmes (Jacques Prévert, Boris Vian…) – Chansons « dites » (Jacques Brel, Claude Nougaro…) – Lettres de Poilus (des hommes à la vie « identifiée » et non des soldats inconnus) –
Mots « pensées » partagés avec les spectateurs… – Musiques et sons emblématiques

Pour dire l’expression, le ressenti…
des témoins, des poètes, écrivains, « penseurs »…

Cette lecture théâtralisée a obtenu un retour très convaincu des structures accueillantes et des spectateurs.

Pour toute demande de renseignement, de possibles programmateurs peuvent me contacter :
Pascal PHILIPPON : 06 77 79 62 51 / palou4@orange.fr

ainsi que, pour des témoignages :
– Bibliothèque municipale de Vitry/Orne : 03 87 67 98 57
– Médiathèque municipale de Fameck : 03 82 54 42 60.

Dossier d’information à télécharger

Des chansons de Roland

 De Roland Marcuola.

Vendredi 15 Septembre 2017 – 20 h 30
Foyer rural (dans le cadre d’un soutien à l’AMAP du Longeau)
55160 BONZÉE

Affiche Roland pour site

Enorme envie de remettre ça et de chanter encore et toujours. Qu’on se le dise et le partage si le cœur vous en dit… Et pour paraphraser monsieur Brassens :
« Si le public en veut je les sors dare-dare,
S’il n’en veut pas, je les remets dans ma guitare. »

Après beaucoup, beaucoup de théâtre et neuf années de quasi silence dans le domaine de la chanson, Roland Marcuola a décidé de reprendre ses instruments afin de revisiter quelques-unes de ses anciennes chansons et de donner vie à de nouvelles pour enrichir le tableau.
Pour l’occasion, il est accompagné des multiples personnages qui parsèment les portraits qu’il dépeint, tour à tour, drôles, exubérants, graves ou légers.
Ce récital se veut une re-création où le plaisir de chanter et la qualité des textes restent les éléments déterminants…

Genre : tour de chant d’une heure
Type : guitare – mandoline

En savoir plus

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats.

Mercredi 20 février 2019 – 20 h
Médiathèque, 15 bis, rue du Général Leclerc,
55130 GONDRECOURT-le-CHATEAU

Un moment de pur bonheur avec Ghislain Lieabert qui nous conte et nous chante les chansons de Brassens et….
Ghislain Liebaert (Georges Brassens dans « Un p’tit coin d’paradis ? »)

« C’est pas seulement à Paris que le crime fleurit », Ghislain chante Brassens sans à priori et « sans souci du qu’en-dira-t-on ».
Il se plaît à rappeler la parole de Tonton :
« Mes chansons sont à tout le monde, elles sont faites pour être chantées ».
Alors il les chante « sans vergogne »
Des chansons « que rigoureusement ma mère m’a défendu d’ nommer ici ».
Des paroles et des musiques de Brassens mais pas que…

En savoir plus