« Monsieur Palou, conférencier (presque) officiel du Royaume de Féérie. »

Contes théâtralisés
Phalsbourg . 27 avril. 10h45 et 14h
Salle des Fêtes. Place de la Halle aux Grains

DSC05778

Une fois de plus, Monsieur Palou, Conférencier (presque) officiel du Royaume de Féérie est dérangé
en pleine recherche savante sur le « Petit Peuple ».
Bon gré, mal gré, il accueille cependant petits et grands…

Pour les entraîner sur les chemins de récits mystérieux et palpitants, aux personnages hauts en couleurs !

Entre contes « traditionnels » du Petit Peuple
– les habitants du Royaume de Féerie,
si intimement lié à la nature –
et autres histoires quelque peu mystérieuses,
ce « conférencier » au langage imagé,
somme toute très « bonhomme »,
accompagné à l’occasion par une marionnette,
pose un regard délicat et poétique sur Dame Nature…

Marionnette et « Animatronic », collecte des histoires et écriture
Christophe Joncquel (Cie « Théâtr’Hall »)
Adaptation textes, interprétation
Pascal Philippon

« Des Chansons de Roland »

 De Roland Marcuola.

Vendredi 21 avril 2017 – 20h
Médiathèque-Espace culturel Créanto
4, rue de Metz – Créhange. 03 87 94 12 95

ENTREE LIBRE

 

Après beaucoup, beaucoup de théâtre et neuf années de  silence dans le domaine de la chanson, Roland Marcuola a décidé de reprendre ses instruments afin de revisiter quelques-uns des chansons qu’il avait écrites pour Françoise Markun, Duo à quatre mais aussi…  pour lui-même. De nouvelles chansons sont venues enrichir le tableau.

Pour l’occasion, il sera accompagné des multiples personnages qui parsèment les portraits qu’il dépeint, tour à tour, drôles, exubérants, graves ou légers.

Mieux qu’un « best of » qui se complairait dans une nostalgie de mauvais aloi, ce récital se veut une re-création où le plaisir de chanter et la qualité des textes restent  les éléments déterminants…

RUE MOLIÈRE

Prochaine représentation

Samedi 15 avril – 20h30
Centre socioculturel,  Place François Mitterrand, Algrange

Affiche Rue Molière site

On prétend que Molière n’a pas écrit toutes ses pièces. Que Corneille l’aurait un peu aidé ici et là. La Compagnie Les Uns, les Unes est en mesure aujourd’hui de révéler l’exacte vérité. Molière alias Jean-Baptiste Poquelin a effectivement été aidé. Non par Corneille mais par une certaine Scapinetta qu’il a rencontrée dans sa jeunesse. C’est elle qui, suite à un défi qu’elle lui a lancé, lui inspirera certains personnages des pièces qu’il écrira plus tard, et en particulier ses personnages féminins, forts en gueule, véritables précurseurs (précurseuses ?) de ce qui deviendra peut-être quelques siècles plus tard le féminisme…

Avec cette petite anthologie de quelques scènes phares de l’œuvre du « Patron », où le spectateur s’amusera à identifier de quelles pièces elles sont tirées, Roland Marcuola s’est amusé, en essayant de restituer la langue de l’illustre Théâtre, à inventer une histoire aussi vraie… qu’une pièce de Molière…

TYPE : Théâtre tout public dès 12 ans
DUREE : 1 heure

Le dernier train (création)

Une comédie noire de Natacha Astuto
mise en scène de Jean-Pierre Tondini

A ne pas manquer le vendredi 24 mars 2017 à 20h30
au café-culture Le Gueulard, 14 rue Clémenceau à Nilvange.

Affiche Dernier train Site -15 cm

Ils sont deux hommes à partager la même cellule.

Ils ont pris perpette…

Comme un vieux couple autour d’une tasse de thé, leur vie se consume sous le contrôle bienveillant de leur gardienne. Quand cette dernière introduit dans la cellule une femme, déléguée par l’administration pénitentiaire pour poser des questions aux prisonniers, une panne d’électricité survient, bloquant le mécanisme des portes.

Les deux femmes se retrouvent enfermées avec les deux hommes…

avec

Marie Noëlle Putton
Sophie Schinker
Alain Charnet
Fabrice Leclaire
Assistante
Stéphanie Fabbian

 

Un p’tit coin d’paradis ?

Un moment magique avec Brassens et St Pierre!

Rendez-vous le Samedi 28 Octobre 2017 à 20h30
Salle des fêtes d’Augny 1, Rue du Bois St Jean / 57685 AUGNY

Un p’tit coin d’paradis ?
de Roland Marcuola

29 octobre 1981, Brassens casse sa pipe. Il arrive au paradis des poètes et de la chanson. Saint Pierre qui lui a préparé son dossier d’enregistrement l’attend. Problème, Georges ne l’entend pas de cette oreille et, en bon mécréant, refuse d’entrer. Le saint portier (Pierrot pour les intimes) essaie de le convaincre. Arguments contre arguments, à travers l’examen de la vie et des écrits du chanteur, les deux personnages s’affrontent en un duel verbal aussi instructif que drôle.

Entrera ? Entrera pas ?

Basée en grande partie sur des extraits d’interviews et de chansons, la pièce a pour ambition de faire découvrir l’univers de Brassens à ceux qui ne le connaîtraient pas (collégiens, lycéens…). Elle ambitionne également de faire redécouvrir à ceux qui connaissaient l’œuvre, cet homme ordinaire, témoin de son temps qui se cachait derrière ses « petites » chansons extraordinaires…

 

 

« Monsieur Palou s’en vat’en guerre… »

LECTURES PUBLIQUES

Murmurer, susurrer, conter, chuchoter, dire, crier, (dé)clamer…

tel est l’un des crédos de Monsieur Palou (Pascal Philippon), de la Compagnie « Les Uns, les Unes » de Serémange-Erzange.

Ainsi, en cette année de commémoration des sanglantes batailles de Verdun et de La Somme, Monsieur Palou s’en va-t’en guerre… contre la guerre.

 

De poèmes en chansons « dites », de Nouvelles en Lettres et mots partagés avec le public…

pour dire l’expression et les images des poètes, écrivains, « penseurs » et témoins…

Un voyage « en humanité » qui, au sein de la « Grande Guerre » et au-delà de la terrible année 1916, s’insurge contre l’ignominie des guerres, les nationalismes exacerbés et entrouvre portes et fenêtres qui laissent espérer…

 

m-palou-sen-va-t-en-guerre-cattenom-5-nov-2016

Des Chansons de Roland. (Chansons)

Des chansons de Roland –  Retour aux sources pour les 20 ans
de Roland Marcuola

Prochainement

Affiche Roland pour site

 

Après beaucoup, beaucoup de théâtre et neuf années de  silence dans le domaine de la chanson, Roland Marcuola a décidé de reprendre ses instruments afin de revisiter quelques-uns des chansons qu’il avait écrites pour Françoise Markun, Duo à quatre mais aussi…  pour lui-même. De nouvelles chansons sont venues enrichir le tableau.

Pour l’occasion, il sera accompagné des multiples personnages qui parsèment les portraits qu’il dépeint, tour à tour, drôles, exubérants, graves ou légers.

Mieux qu’un « best of » qui se complairait dans une nostalgie de mauvais aloi, ce récital se veut une re-création où le plaisir de chanter et la qualité des textes restent  les éléments déterminants…