Archives de catégorie : Chanson

Des chansons de Roland

 De Roland Marcuola.

Vendredi 15 Septembre 2017 – 20 h 30
Foyer rural (dans le cadre d’un soutien à l’AMAP du Longeau) – 55160 BONZÉE

Affiche Roland pour site

Enorme envie de remettre ça et de chanter encore et toujours. Qu’on se le dise et le partage si le cœur vous en dit… Et pour paraphraser monsieur Brassens :
« Si le public en veut je les sors dare-dare,
S’il n’en veut pas, je les remets dans ma guitare. »

Après beaucoup, beaucoup de théâtre et neuf années de quasi silence dans le domaine de la chanson, Roland Marcuola a décidé de reprendre ses instruments afin de revisiter quelques-unes de ses anciennes chansons et de donner vie à de nouvelles pour enrichir le tableau.
Pour l’occasion, il est accompagné des multiples personnages qui parsèment les portraits qu’il dépeint, tour à tour, drôles, exubérants, graves ou légers.
Ce récital se veut une re-création où le plaisir de chanter et la qualité des textes restent les éléments déterminants…

Genre : tour de chant d’une heure
Type : guitare – mandoline

En savoir plus

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats.

Mercredi 20 février 2019 – 20 h
Médiathèque, 15 bis, rue du Général Leclerc,
55130 GONDRECOURT-le-CHATEAU

Un moment de pur bonheur avec Ghislain Lieabert qui nous conte et nous chante les chansons de Brassens et….
Ghislain Liebaert (Georges Brassens dans « Un p’tit coin d’paradis ? »)

« C’est pas seulement à Paris que le crime fleurit », Ghislain chante Brassens sans à priori et « sans souci du qu’en-dira-t-on ».
Il se plaît à rappeler la parole de Tonton :
« Mes chansons sont à tout le monde, elles sont faites pour être chantées ».
Alors il les chante « sans vergogne »
Des chansons « que rigoureusement ma mère m’a défendu d’ nommer ici ».
Des paroles et des musiques de Brassens mais pas que…

En savoir plus

Des Chansons de Roland

De Roland Marcuola
Retour aux sources pour les 20 ans de la compagnie

Affiche Roland pour site

Après beaucoup, beaucoup de théâtre et neuf années de  silence dans le domaine de la chanson, Roland Marcuola a décidé de reprendre ses instruments afin de revisiter quelques-uns des chansons qu’il avait écrites pour Françoise Markun, Duo à quatre mais aussi…  pour lui-même. De nouvelles chansons sont venues enrichir le tableau.

Pour l’occasion, il sera accompagné des multiples personnages qui parsèment les portraits qu’il dépeint, tour à tour, drôles, exubérants, graves ou légers.

Mieux qu’un « best of » qui se complairait dans une nostalgie de mauvais aloi, ce récital se veut une re-création où le plaisir de chanter et la qualité des textes restent  les éléments déterminants…

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats vendredi 29 avril YUTZ (57)

Un moment de pur bonheur avec Ghislain Liebaert qui nous conte et nous chante les chansons de  Brassens et….

Rendez-vous lvendredi 29 avril 2016 à 20 h
MJC YUTZ //
30 rue de la Pépinière 57970 YUTZ

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats.
de Ghislain Liebaert (Georges Brassens dans  « Un p’tit coin d’paradis ? »)

« C’est pas seulement à Paris que le crime fleurit », Ghislain chante Brassens sans à priori et « sans souci du qu’en-dira-t-on ». Il se plaît à rappeler  la parole de Tonton : « Mes chansons sont à tout le monde, elles sont faites pour être chantées ».

Alors il les chante « sans vergogne »

Des chansons « que rigoureusement ma mère m’a défendu d’ nommer ici . »

Des paroles et des musiques de Brassens mais pas que…

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats. (Chansons) vendredi 11 mars à YUTZ (57)

Un moment de pur bonheur avec Ghislain Lieabert qui nous conte et nous chante les chansons de  Brassens et….

Rendez-vous le vendredi 11 mars 2016 à 20 h
MJC YUTZ //
30 r Pépinière 57970 YUTZ
reporté au vendredi 29 avril 2016 toujours à 20 h

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats.
de Ghislain Liebaert (Georges Brassens dans  « Un p’tit coin d’paradis ? »)

Affiche Ghislain chante pour site

« C’est pas seulement à Paris que le crime fleurit », Ghislain chante Brassens sans à priori et « sans souci du qu’en-dira-t-on ». Il se plaît à rappeler  la parole de Tonton : « Mes chansons sont à tout le monde, elles sont faites pour être chantées. »

Alors il les chante « sans vergogne »

Des chansons « que rigoureusement ma mère m’a défendu d’ nommer ici. »

Des paroles et des musiques de Brassens mais pas que…