Archives de catégorie : Chanson

« Des Chansons de Roland »

 De Roland Marcuola.

Vendredi 21 avril 2017 – 20h
Médiathèque-Espace culturel Créanto
4, rue de Metz – Créhange. 03 87 94 12 95

ENTREE LIBRE

 

Après beaucoup, beaucoup de théâtre et neuf années de  silence dans le domaine de la chanson, Roland Marcuola a décidé de reprendre ses instruments afin de revisiter quelques-uns des chansons qu’il avait écrites pour Françoise Markun, Duo à quatre mais aussi…  pour lui-même. De nouvelles chansons sont venues enrichir le tableau.

Pour l’occasion, il sera accompagné des multiples personnages qui parsèment les portraits qu’il dépeint, tour à tour, drôles, exubérants, graves ou légers.

Mieux qu’un « best of » qui se complairait dans une nostalgie de mauvais aloi, ce récital se veut une re-création où le plaisir de chanter et la qualité des textes restent  les éléments déterminants…

Des Chansons de Roland. (Chansons)

Des chansons de Roland –  Retour aux sources pour les 20 ans
de Roland Marcuola

Prochainement

Affiche Roland pour site

 

Après beaucoup, beaucoup de théâtre et neuf années de  silence dans le domaine de la chanson, Roland Marcuola a décidé de reprendre ses instruments afin de revisiter quelques-uns des chansons qu’il avait écrites pour Françoise Markun, Duo à quatre mais aussi…  pour lui-même. De nouvelles chansons sont venues enrichir le tableau.

Pour l’occasion, il sera accompagné des multiples personnages qui parsèment les portraits qu’il dépeint, tour à tour, drôles, exubérants, graves ou légers.

Mieux qu’un « best of » qui se complairait dans une nostalgie de mauvais aloi, ce récital se veut une re-création où le plaisir de chanter et la qualité des textes restent  les éléments déterminants…

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats. (Chansons) vendredi 29 avril à YUTZ (57)

Un moment de pur bonheur avec Ghislain Lieabert qui nous conte et nous chante les chansons de  Brassens et….

Rendez-vous lvendredi 29 avril 2016 à 20h00
MJC YUTZ //
30 r Pépinière 57970 YUTZ

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats.
de Ghislain Liebaert (Georges Brassens dans  « Un p’tit coin d’paradis? »)

Affiche Ghislain chante pour site

« C’est pas seulement à Paris que le crime fleurit », Ghislain chante Brassens sans à priori et « sans souci du qu’en-dira-t-on ». Il se plaît à rappeler  la parole de Tonton : « Mes chansons sont à tout le monde, elles sont faites pour être chantées ».

Alors il les chante « sans vergogne »

Des chansons « que rigoureusement ma mère m’a défendu d’ nommer ici

Des paroles et des musiques de Brassens mais pas que…

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats. (Chansons) vendredi 11 mars à YUTZ (57)

Un moment de pur bonheur avec Ghislain Lieabert qui nous conte et nous chante les chansons de  Brassens et….

Rendez-vous le vendredi 11 mars 2016 à 20h00
MJC YUTZ //
30 r Pépinière 57970 YUTZ
reporté au vendredi 29 avril 2016 toujours à 20h00

Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats.
de Ghislain Liebaert (Georges Brassens dans  « Un p’tit coin d’paradis? »)

Affiche Ghislain chante pour site

« C’est pas seulement à Paris que le crime fleurit », Ghislain chante Brassens sans à priori et « sans souci du qu’en-dira-t-on ». Il se plaît à rappeler  la parole de Tonton : « Mes chansons sont à tout le monde, elles sont faites pour être chantées ».

Alors il les chante « sans vergogne »

Des chansons « que rigoureusement ma mère m’a défendu d’ nommer ici

Des paroles et des musiques de Brassens mais pas que…

DEMANDEZ LE PROGRAMME: Samedi 26 septembre 2015

Plus que 9 jours à attendre pour nous retrouver à Serémange-Erzange à l’occasion de nos 20 ans.

Nos rendez-vous de la journée !

15h00    Le rêve de Madoff.
18h00    Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats.
19h30    Monsieur Palou Lecteur Public
20h30    Feu rouge

Réservations / renseignements : 06 20 89 77 21 // 03 55 18 78 89
cie.lesunslesunes@gmail.com
Yvette Haidj
162 rue de Gaulle
57290 Serémange

Photo de Compagnie Les Uns, Les Unes.

Vains dieux, on a vingt ans !!!

5ème épisode : « Dans mon village aussi l’on a de beaux Brassenssinats »

Affiche Ghislain chante pour site
Résumé des épisodes précédents : La compagnie Les Uns, les Unes fête ses 20 ans du 24 au 27 septembre 2015 à Serémange-Erzange. Il y aura du théâtre, de la chanson, des lectures, de la poésie, des nouveautés, des reprises, une exposition, du cinéma… Du rire et de l’émotion…

Drôle de titre pour un récital de chansons, lui dis-je !
Mais quand Ghislain Liebaert veut brassenssiner, il brassenssine et rien ni personne ne saurait l’en empêcher. Il me dit de ce titre de récital ce que je sais déjà, il paraphrase cette chanson « l’Assassinat » de Brassens : « Nous au village aussi l’on a de beaux assassinats… »
Certes, lui dis-je, mais j’entends déjà les commentaires poindre en même temps que les interrogations et les craintes : Est-ce à dire que nous allons assister à un assassinat en règle de Brassens ?
Fichtre non, me répond-il, presque vexé. C’est bien plutôt à une résurrection à laquelle je convie tout le monde, plaide-t-il sous sa couverture.
J’objecte timidement que ressusciter des chansons immortelles me semble pour le moins superfétatoire.
« Super fête à toi aussi, me rétorque-t-il, puisque toi aussi, depuis toujours tu brassenssines. D’ailleurs outre Brassens de Sète, il y aura aussi Lapointe (Boby) de Pézenas car l’Hérault n’est jamais fatigué. Je m’arrange même pour que chacun reprenne du poil de la fête. Car j’ose. Je réinvente, j’engrange, j’arrange, je mélange, je change, j’étrange, je serémange, j’erzange… »
C’est un fait. Moi qui le connais depuis toujours, je peux témoigner, Ghislain est du cru tout cuit. Nous habitions la même rue. Haute. C’était au temps de l’enfance. Au temps de nos premières guitares, de nos premiers pas au théâtre quand Lulu s’appelait encore Schneck-Théâtre… Et que l’on découvrait Tonton Georges, sa musique, son drôle de vocabulaire, ses presque gros mots, sa révolte, son doux sourire, ses accords pas évidents, le défi de ses chansons à apprendre…
En presque 50 ans, Ghislain a eu le temps de les apprendre, de les faire siennes. Et nôtres…
Brassens mort ? Laissez-nous rire… La suite nous prouvera que non…
À suivre…
Roland Marcuola