Vains dieux, on a vingt ans !!! n° 7

7ème épisode : « Le rêve de Madoff »

Résumé des épisodes précédents : La compagnie Les Uns, les Unes fête ses 20 ans du 24 au 27 septembre 2015 à Serémange-Erzange. Il y aura du théâtre, de la chanson, des lectures, de la poésie, des nouveautés, des reprises, une exposition, du cinéma… Du rire et de l’émotion…

Le rêve de Madoff 3
Stop, on ne rigole plus ! Ça ne rigole plus !
Quand Patrick Roeser, notre président bien aimé (the Legend pour les intimes) me parle de ce court texte de Dominique Manotti, il a des étoiles dans les yeux. On sort lui et moi de « Vive Bouchon » (voir épisode suivant). On a encore du rire coincé entre les joues. Des larmes de déconnades qui dégoulinent. Il me dit : « Lis ça ! C’est très fort ! »
C’est le président. Je m’exécute.
Une évidence immédiatement en parcourant le bouquin, ici, ce ne sont plus « les copains d’abord ». Les coquins à la limite. Les requins. Les goinfres. Le pognon d’abord. Tout ce que j’ai toujours voulu savoir sur le monde de la finance sans y jamais rien comprendre se trouve là en quarante-sept pages d’un livret minuscule (éditions Allia).
Je résume à l’extrême : Madoff, l’escroc est en prison. Il se refait le film de sa vie. Tente de comprendre ce qui l’a amené là. Il a pris 150 ans ! Font jamais les choses à moitié les Ricains !
Texte injouable. Raison de plus pour s’y frotter. Première idée, proposer une lecture à voix haute. J’élimine rapidement. Après tout c’est écrit à la première personne. Le monologue s’impose. Il y a là un « vrai » personnage de théâtre. Avec ses doutes, ses contradictions, ses incompréhensions… Un extraterrestre. Un type qui vit sur une autre planète, celle de la finance. La nôtre. Un type tellement dépassé par ce qui lui arrive qu’il en deviendrait presque sympathique. Limite.
Pour Patrick et moi-même c’était aussi l’occasion rêvée de nous aventurer sur un terrain où on ne nous attend pas.
« Pari tenté, pari gagné !» (C’est dans le texte. NDLR).
The Legend a donné ce texte plusieurs fois. Force incroyable. Spectateurs médusés par la performance. Je n’aime pas le mot, on ne fait pas de sport, pas de compétition, et le but n’est pas d’en mettre plein les yeux, mais bon, faut reconnaître… Comédien au plus haut de son talent. (Il ne va pas aimer que je dise ça. NDLR bis). Metteur en scène comblé. Auteure (qui nous a fait l’honneur d’être présente à la première. NDLR ter) ravie et impressionnée de notre travail. Que demander de plus ?
Que vous soyez présents samedi 26 septembre à 15 h dans la salle du cinéma Grand Écran » de Serémange-Erzange où l’on y diffusera, en bonus, le film « L’enquête » de Denis Robert en présence de l’auteur.

Merci
À suivre…
Roland Marcuola