Vains dieux, on a vingt ans !!! n°1

Vains dieux, on a vingt ans !!!     épisode 1

Nous partîmes à sept et par un prompt renfort
Nous nous vîmes bien trente après vingt ans d’efforts !
Bon d’accord n’est pas Corneille qui veut… Ni Molière ni Racine, ni tous les autres gribouilleux ou saltimbanques qui ont suivi… Mais nous avons fait ce que nous avons pu. Avec de petits moyens d’abord, des moyens moins petits par la suite et puis des moyens presque grands aujourd’hui (tout est relatif), confortables en tout cas même si rien n’est jamais acquis définitivement dans notre secteur d’activité comme dans tous les autres… Parce qu’on ne peut compter que sur nous-mêmes pour progresser et qu’il est vain d’attendre les dieux pour nous fournir le coup de main nécessaire pour exister.
Aide-toi et le ciel…
Air connu.
Le ciel, on n’a cessé de le chatouiller. Moins l’envie d’atteindre les sommets ou de masquer le soleil (pas d’Icare chez nous) que celle de s’évader dans les nuages. Et les rencontres ont plu (du verbe pleuvoir) qui ont fait germer les graines d’insouciances que nous cultivions depuis notre plus tendre enfance. Et ces rencontres ont plu (du verbe plaire). À nos âmes de gamins attardés d’abord puis aux publics qui nous ont suivis depuis vingt ans… Et ceux à qui ça n’a plus plu se sont éloignés… Parce que c’est comme ça…
La vie quoi.
On se plaît, on s’assemble, on bâtit quelque chose, on s’engueule et rideau… Et puis on prend (presque) les mêmes et on recommence. Vingt ans que ça dure… Parce que va faire tomber un rideau définitivement sur une envie de jouer… J’allais dire de jouir ! Les mots sont si proches qu’on se demande s’ils ne décrivent pas une même réalité. Y-a-t-il un linguiste dans la salle ?
Alors oui, on remet ça de saison en saison. Et cette saison nous fêtons nos vingt ans ! Avec l’équipe d’origine presque complète, avec les nouvelles et les nouveaux venu(e)s qui nous font cadeau de leur(s) talent(s), de leur confiance, de leur disponibilité, de leur amitié…
Il y aura du théâtre, de la chanson, des lectures, de la poésie, des nouveautés, des reprises, une exposition, du cinéma… Du rire et de l’émotion… La fête en un mot.
Ce sera à Serémange-Erzange (57) du 24 au 27 septembre 2015.
Ô uns, ô unes, c’est là que nous avons rendez-vous…
Pour le programme complet, pour le contenu précis, on se réfèrera au site. On attendra le prochain édito, bientôt…

À suivre…

Roland Marcuola