École en scènes – Création

Vendredi 24 et samedi 25 août 2018 à 20 h

ACCUEIL / JEUX DE RÉCRÉ / LECTURES THÉÂTRALISÉES / BUVETTE

21 h SPECTACLE EN PLEIN AIR

Place François Mitterrand
57290 SERÉMANGE-ERZANGE

ENTRÉE LIBRE / TOUS PUBLICS

La Compagnie Les Uns les Unes s’est lancée à l’automne 2017 dans la création d’un évènement autour du thème de l’École Publique porteuse des valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité et de laïcité.

Ce projet est soutenu par la Ville de Serémange-Erzange, la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch, Le Conseil Départemental, le Crédit Mutuel.
Cet événement se déroulera en trois temps.

Premier temps : Des ateliers de pratique artistique

En partenariat avec le centre socioculturel de Serémange-Erzange, les enfants de l’école Marcel Pagnol participent à un atelier théâtre tous les mercredis matins depuis le mois de novembre. Animé par Pascal Philippon, les saynètes traiteront des mauvaises notes reçues à l’école et du moyen de les annoncer aux parents.

L’atelier ados du centre socioculturel se réunit tous les mercredis de 18 h à 19 h 30. Il travaille sur une création collective originale intitulée : 2118.

L’histoire : Sous les ordres contraignants de chefs intraitables, des ouvriers du futur se trouvent sur les ruines d’une vieille bâtisse qu’ils doivent déblayer. Ce sont les ruines d’une ancienne école. Ils y découvrent des tas d’objets inconnus voire interdits : cartables, photos, livres de poésie… Texte écrit à partir des improvisations des participants, mise en scène de Roland Marcuola
Représentations de ces deux ateliers le 16 juin 2018 au théâtre municipal de Serémange-Erzange.

Deuxième temps : Un spectacle d’été

Les 24 et 25 août 2018, première du nouveau spectacle de la Compagnie Les Uns, les Unes : École en scènes. Vrai spectacle de théâtre, la Compagnie a voulu que le bâtiment de l’école Marcel Pagnol soit le personnage principal de cette histoire où le son et la lumière seront des éléments importants.

L’histoire : Quelques jours avant la rentrée des classes, l’école (Marianne) refuse d’ouvrir ses portes au couple de concierges qui vient préparer cet événement annuel. Motif : Personne ne l’aime. Quels arguments faudra-t-il faire valoir pour persuader Marianne qu’on a absolument besoin d’elle ? De multiples personnages vont se relayer au pied et aux fenêtres de l’école pour soutenir les arguments des uns et des autres. Parmi eux des personnages historiques, des inspectrices, des enfants, un Roméo amoureux et une vieille connaissance de la compagnie et des Fenschois : Le Raymand.

Texte et mise en scène : Roland Marcuola
 
 

Une répétition sur le site du spectacle

Troisième temps : Un spectacle à géométrie variable

Une adaptation sera conçue de façon à pouvoir rejouer ce spectacle dans une mise en scène spécifique en salle.

À l’instar de « Rue Molière », notre création de 2016, cette seconde mise en scène sera destinée à être tournée dans les villes de Val de Fensch et évidemment bien au-delà…

En savoir plus